jeudi 31 mars 2011

Petites Meringues à la Vergeoise

Aujourd'hui, je vous propose des petites Meringues à la Vergeoise :


Il y a deux jours, il me restait des blancs d'oeuf. Comme je n'aime pas gâcher, j'ai fait des Meringues.
J'ai choisi de les faire avec de la Vergeoise brune, un produit du Nord. Elle provient d'un sirop de betteraves, après affinage. Cela donne une belle couleur et, surtout, cela a très bon goût.


J'ai monté 5 blancs d'oeuf en neige très fermes, avec 100 g de Vergeoise brune.
J'ai fait de petits tas avec une petite cuillère sur une plaque de four, recouverte de papier sulfurisé.
J'ai mis au four à 100°, pendant 2 bonnes heures.
A la sortie du four, attendez quelques secondes pour que les Meringues se décollent bien.

 Voilà, vous n'avez plus qu'à vous régaler !


mercredi 30 mars 2011

Mille-feuilles de chou et sa farce végétarienne

Aujourd'hui, je vous propose un Mille-feuilles de chou et sa farce végétarienne :


Ingrédients :


Pour la farce végétarienne
- 400 g de chair de tomates ou de sauce tomates ou de coulis de tomates bios
- 15 cl de vin blanc
- 100 gr de tofu bio coupé en petits dés
- 2 carottes moyennes bios coupées en petits dés
- 1 gousse d’ail bio émincée finement
- 1 grosse échalote bio émincée finement
- 2 cuillères à soupe d'huile d’olive 
- une pincée de sel 



Pour le chou :  moi, j'ai utilisé une conserve de chou frisé que j'ai faite cet été. Vous pouvez prendre un chou "frais" et blanchir les feuilles. Je vous conseille de les laisser plus longtemps dans votre eau pour qu'elles cuisent un peu.



J'ai fait revenir, dans une sauteuse, dans l'huile d'olive successivement, en mélangeant bien entre deux : le tofu, l'échalote, les carottes, l'ail et le sel. J'ai mélangé quelques minutes.






J'ai ajouté le vin blanc et j'ai laissé évaporer l'alcool quelques minutes à feu vif.







J'ai ajouté la tomate et 10 cl d'eau.
J'ai laissé cuire à couvert, pendant 30 minutes, à feu moyen.
J'ai surveillé et mélangé régulièrement pour éviter que cela ne brûle au fond.


J'ai pris un petit plat à gratin.
J'ai tapissé le fond de feuilles de chou, j'ai ajouté de la farce... ainsi de suite jusqu'en haut. J'ai terminé par de la farce pour éviter que le chou ne brûle à la cuisson.


J'ai enfourné le plat, à four chaud, pendant 45 minutes à 210°.
Vous pouvez le laisser moins longtemps si vous êtes pressé. Moi, j'aime bien prolonger un  peu la cuisson pour que les saveurs se mélangent bien.


J'ai servi avec du riz Basmati bio.








La farce peut servir pour farcir des tomates, des poivrons ou des courgettes.
Vous pouvez mettre dans la farce, au moment de la cuisson, du riz ou du quinoa ou toute autre céréale. Cela fera un plat complet. Dans ce cas-là, il faut mettre plus d’eau et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les céréales soient parfaitement cuites.


mardi 29 mars 2011

Le chou, un super aliment-santé

 Un beau chou frisé de mon potager, cet été

Il existe différentes sortes de choux : le chou-fleur, le chou rouge, le chou blanc, le chou frisé, le chou de Bruxelles, le chou chinois, le brocoli, le chou Romanesco, la choucroute. Vous avez donc de quoi faire.

Je suis certaine que beaucoup de personnes vont se dire « beurk du chou ! ça sent mauvais (et pas seulement lors de la cuisson mais aussi lors de la digestion !), c’est pas très ragoûtant surtout quand c’est cuit à l’eau… »
Mais, ce serait dommage de vous en priver ! 
Le chou regorge de bienfaits innombrables et il est possible de le cuisiner de tellement de façons différentes que vous pouvez en manger à loisirs, d’autant plus qu’il est très peu calorique : pas plus de 22 calories pour 100 g, à condition de le cuisiner sans trop de matières grasses.

 

Les vertus du chou

Le chou en possède beaucoup.
- Il contient de la vitamine C, réénergisante, revitalisante : 200 g en apporte 50% de vos besoins quotidiens.
- Il est antioxydant puisqu’il contient de la vitamine E et de la provitamine A.
- Il est riche en minéraux, notamment en potassium, ce qui vous permet de vous maintenir en forme.
- Il est riche en fibres, ce qui facilite le transit intestinal.

Des études auraient prouvé ses vertus anticancéreuses grâce aux antioxydants et au souffre qu’il renferme. Le Dr David Servan-Schreiber, dans son livre "Anticancer", classe les choux parmi les premiers aliments à privilégier pour prévenir et lutter contre certains cancers.

Le chou est idéal pour une alimentation énergisante, équilibrée et saine. Il est votre allié parfait pour conserver la forme et la ligne.
Autres bienfaits, souvent méconnus, du chou : en cas de coupures, de coups, de plaies, de piqûres ou de brûlures, l’application d’une feuille de chou sur l’endroit douloureux permettra de vous soulager. De plus, une feuille de chou posée sur votre visage aura un effet purifiant.
Pour ce qui est de la façon de le cuisiner, vous pouvez sans arrêt innover avec le chou. Il se mange chaud, froid, au gratin, en salade, cru, etc. Pour vous régaler, vous n’avez nullement besoin d’une préparation extraordinaire.
Attention tout de même, une précaution est à prendre avant toute cuisson : il faut que vous blanchissiez votre chou blanc, frisé ou rouge (quelques minutes dans l’eau chaude salée suffisent, même passé sous le robinet d’eau très chaude) afin de le digérer plus facilement.

Comme vous le voyez, le chou peut se manger de différentes manières et généralement les préparations sont rapides. Dans des prochaines notes, je vous donnerais quelques-unes de mes recettes.

Et, maintenant que vous en connaissez les bienfaits, n’hésitez plus une seconde : mangez du chou et vous ne vous en porterez que mieux ! 



lundi 28 mars 2011

Taboulé printanier tout en verdure

Aujourd'hui, je vous propose un Taboulé printanier tout en verdure :



J'ai fait gonfler de la semoule bio complète avec de l'eau bouillante pendant quelques minutes. J'utilise une assiette creuse. J'y mets un verre de semoule et je recouvre de la même quantité d'eau bouillante. Je prends une fourchette et je sépare les grains une fois que c'est cuit. 
J'ai mis ma semoule cuite dans un saladier.

J'ai ajouté, coupés en morceaux, les ingrédients suivants (par ordre d'apparition sur la photo) : 



- des courgettes de mon jardin réhydratées 
- des tomates séchées de mon jardin réhydratées
- du vert d'échalote perpétuelle (cela a le goût d'échalote mais moins fort ; une fois plantée, elle repousse au début du printemps et se multiplie tous les ans) 
- du persil plat de mon jardin, de l'origan de mon jardin (ce que l'on met sur la pizza) 
- de la pimprenelle (au bon goût de concombre)

J'ai bien mélangé le tout et j'ai assaisonné mon taboulé avec une cuillère à soupe d'huile d'olive bio, 2 cuillères à soupe de vinaigre d'alcool blanc bio, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio, du sel.

Et, j'ai ajouté sur le dessus des fleurs de pâquerette trempées dans du vinaigre, depuis quelques jours. J'ai vu que c'était possible, j'ai donc essayé. Ce n'est pas mauvais mais cela n'a pas beaucoup de goût. Cela a le mérite de décorer votre plat et de lui donner un petit côté printanier.


samedi 26 mars 2011

Le Soja Cuisine, un ingrédient très pratique





J'aime bien utiliser le soja cuisine bio : c'est pratique et ça donne de très bons résultats !
On en trouve partout dans les rayons bios.
C'est un peu l'équivalent d'une béchamel. Cela remplace aussi le mélange oeuf-crème fraîche.

Je l'utilise pour :

      - faire des sauces : chauffée dans une casserole avec du fromage, style Fourme d'Ambert ou chèvre, c'est très onctueux
      - faire des gratins : un légume, des pommes de terre, des pâtes, recouverts du soja cuisine et le tour est joué !
     - faire une tarte salée : des poireaux, oignons ou courgettes sur une pâte à tarte, le soja cuisine et un peu de fromage sur le dessus et au four !

Comme vous le voyez, vous pouvez préparer de très bons plats, très goûteux, rapidement.

Un petit conseil pour finir : ne goûtez pas le soja cuisine froid, ce n'est pas très bon et cela pourrait vous faire fuir, ce qui serait dommage !

jeudi 24 mars 2011

Mes chips au "résidu" de lait de soja

Aujourd'hui, je vous propose Mes chips au "résidu" de lait de soja






Dans ma note "Comment je fabrique mon lait de soja ?", je vous ai parlé du "résidu" (ou pulpe de soja) qui restait au fond du filtre de la machine.

Je vous ai dit que je l'utilisais. J'en fais, par exemple, des sortes de chips.

       


Je mets dans un saladier le résidu de lait de soja.





Je mouds dans un moulin à café 3 cuillères à soupe de graines de lin brunes bios.


Je l'ajoute au résidu de lait de soja.






J'ajoute 2 cuillères à soupe de sauce tomates ou de coulis de tomates.








J'ajoute 1 cuillère à café de Paprika bio, 1 cuillère à café de Persil déshydraté bio, 1 pincée de Piment d'Espelette, 1 pincée de sel.
Je mélange bien.




J'étale la pâte sur une feuille de papier sulfurisé. La couche doit être très fine.
Je le mets au four pendant 3 h à 65°, jusqu'à ce que le dessus soit sec. 
A ce moment-là, j'essaie de retourner la pâte. Si elle casse, ce n'est pas grave.
Et, je remets les morceaux au four, à 65°, pendant 1 heure.
En fait, vous faites une sorte de déshydratation.



Une fois bien sec et croustillant, je sors mes chips et je l'ai fait refroidir sur une grille pour éviter qu'elles ne s'humidifient.
Je les conserve ensuite dans une boite hermétique.






Vous pouvez remplacer la sauce tomates par de la moutarde et mettre tous les épices que vous voulez...

mardi 22 mars 2011

Comment je fabrique mon lait de soja ?

Retrouvez ma recette de Lait de soja
 


dans mon livre : Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands – 100 % fait-maison avec des produits sains et naturels, de Katy Gawelik
 couvlivrepains

 + de 200 pages, + de 600 illustrations, avec les gestes techniques détaillés et des astuces pour réussir vos pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands !

Mon livre est disponible en 2 formats :

- pour PC http://go.61626f6e64616e636564z2ec61626f6e64616e636564.13.1tpe.net

- pour tablette, smartphone et liseuse sur Amazon






lundi 21 mars 2011

Des baguettes viennoises pour le petit-déjeuner, ça vous dit ?

Retrouvez la recette de Baguettes viennoises :



dans mon livre : Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands - 100 % fait-maison avec des produits sains et naturels 

- disponible sur Amazon




Pour faire une dorure



Je remplace la dorure habituelle à l'oeuf battu par du lait de soja réparti sur le pain au chocolat ou la baguette viennoise avec un pinceau. 
Cela évite de gâcher un oeuf et cela marche aussi bien !

dimanche 20 mars 2011

Info : Journée Mondiale sans Viande

 Affiche de la Journée Sans Viande

Aujourd'hui, c'est la Journée Mondiale sans Viande.

Pour moi, depuis un an, c'est journée sans viande tous les jours. 
Depuis une dizaine d'années, j'étais végétarienne à 80 %. Depuis un an, je le suis tous les jours. Et, je ne m'en porte pas plus mal, bien au contraire...

De nombreuses études scientifiques ont montré qu'un régime végétarien équilibré était bénéfique pour la santé (moins de cholestérol, moins de diabète, moins d'hypertension, donc moins de maladies cardiovasculaires, d'avc, etc.)

Bien entendu, il ne faut pas faire n'importe quoi, votre corps a besoin de protéines pour fonctionner. Il faut que vos repas soient composés de suffisamment de protéines végétales, que vous trouvez, entre autre, dans le tofu, le soja, l'association céréales-légumineuses (dont je vous ai déjà parlé...), etc.

Avant de devenir végétarienne, je me suis bien renseignée, j'ai lu et je continue à lire de nombreuses ouvrages, études, dossiers sur le sujet pour éviter de commettre des erreurs.

Pour finir, je ne serai jamais devenue végétarienne si cela consistait à manger continuellement des légumes cuits vapeur, des plats sans goût et insipide, sans diversité...
J'aime trop manger pour faire un tel sacrifice !

En venant régulièrement sur le site des Gourmandes Astucieuses, vous verrez qu'il est possible de manger d'excellents repas sans viande...

samedi 19 mars 2011

Mes galettes de céréales maison bien croustillantes

Aujourd'hui, je vous propose Mes galettes de céréales maison bien croustillantes




Comment faire des galettes de céréales bien croustillantes ?



Je fais régulièrement des galettes de céréales.  C'est pratique, pas cher et surtout très bon. Elles ressemblent à des steaks, intéressant pour les enfants...
On en trouve dans les rayons bios, mais à un prix exorbitant pour 2 malheureuses galettes.
Et, en les faisant moi-même, je sais surtout ce que je mets dedans !

Cette fois-ci, je les ai faites aux carottes râpées. Il m'en restait... J'en ai fait 9...



La veille au soir :

J'ai mis dans un saladier : 250 g de flocons d'avoine bios et 100 g de flocons de pois cassés bios.
Le flocon d'avoine, vous pouvez le trouver partout. Les flocons de pois cassés, vous les trouverez dans les magasins bios.





J'ai ajouté 1 cuillère à soupe de bouillon de légumes déshydraté bio, 1 cuillère à soupe de paprika bio et une bonne pincée de gros sel.
J'ai mélangé une première fois.






J'ai ajouté 4 belles cuillères à soupe de carottes bios râpées.
J'ai mélangé.






J'ai ajouté 50 cl d'eau chaude
Je l'a fait bouillir dans ma bouilloire en inox pendant que j'effectue les mélanges précédents, cela me fait gagner du temps.
J'ai bien mélangé. Au fur et à mesure, cela devient plus dur, mais vous devez continuer pour que tous les ingrédients s'amalgament bien.





J'ai ajouté 2 cuillères à soupe de farine de riz bio. Vous la trouverez dans les magasins bios.
Encore une fois, j'ai bien mélangé. C'est très dur car l'eau a été totalement absorbée par les flocons, mais continuez.





Voilà ce que vous devez obtenir : une pâte très compacte !
Vous la laissez refroidir et la mettez au réfrigérateur jusqu'au lendemain.







Le lendemain, 45 minutes avant de manger, vous badigeonnez d'huile d'olive du papier sulfurisé posé sur votre plaque de four.





Maintenant, vous devez confectionner vos galettes.
Moi, j'ai choisi d'étaler (en appuyant bien) une partie de la pâte sur une grande assiette, d'une épaisseur de moins d'1 centimètre.
Là, tout dépend de vos goûts : si vous voulez que votre galette reste tendre à l'intérieur et croustillante à l'extérieur, vous faites des galettes plus épaisses. Si vous la voulez très croustillante, vous les faites moins épaisses. Moi, je les préfère croustillantes...

 
Puis, j'ai confectionné des disques. Moi, j'ai utilisé un appareil pour faire des steaks hachés. Comme la pâte est très collante, lors de la 2ème couche dans votre assiette, mouillez-la légèrement, elle ne collera plus !
Vous pouvez utiliser un cercle, un petit bol ou même vos mains. Dans ce cas, vous faites comme avec une pâte à modeler : vous prenez un peu de pâtes et vous formez une galette. C'est moins régulier mais c'est toujours aussi bon. Attention, comme la pâte est très collante, vous devez plonger vos mains dans un bol d'eau froide avant chaque galette.

Disposez vos galettes sur votre plaque huilée. Badigeonnez le dessus au pinceau avec de l'huile d'olive.
Enfournez-la dans votre four préchauffé 10 min. à 250°.
Baissez le thermostat à 210° et laissez cuire pendant 40 minutes.
Si vous voulez que la cuisson aille plus vite, vous pouvez cuire vos galettes dans une poêle avec de l'huile. Mais, attention, les galettes "boivent" beaucoup d'huile, vous devez en rajouter beaucoup !




Au bout des 40 minutes, montez le thermostat à 250° pendant 3 à 5 minutes pour que le dessus croustille bien.






Voilà le résultat !
Une bonne galette bien grillée et bien croustillante !








Cette fois-ci, j'ai accompagné ma galette avec une salade d'endives au noix, assaisonnée avec de l'huile de colza bio, du vinaigre d'alcool bio, du vinaigre de cidre bio et d'une cuillère à café de moutarde à l'ancienne bio.




Ces galettes sont très complètes et donnent vraiment envie quand on les regarde !
Vous pouvez y mettre ce que vous voulez : des céréales et flocons divers, des légumes divers, du fromage, des épices diverses... Le principal c'est que vos ingrédients soient bien cuits et que vous y mettiez de la farine de riz pour qu'elles tiennent bien à la cuisson.
Ces galettes se congèlent très bien mais le problème c'est qu'elles sont tellement bonnes que je n'ai pas le temps de le faire...

vendredi 18 mars 2011

Ma "râpe" manuelle-automatique hyper rapide

Je vous présente ma râpe manuelle-automatique de Moulinex :






Sur la boîte, on peut lire "Mouli julienne : un véritable petit robot à main pour râper, découper en rondelles, émincer en julienne".

Ma mère en a un depuis toujours, enfin, je l'ai toujours connue avec...
J'en ai acheté un aussi parce que c'est vraiment pratique. On peut l'emmener partout et il fonctionne sans électricité.

Il est composé de 3 disques en inox qui permettent de râper, de couper des rondelles ou de râper des légumes en plus gros.
Il suffit de mettre le bon disque, d'insérer les légumes coupés en gros morceaux si nécessaire, de fermer le"couvercle" et de tourner la manivelle.

En moins de 5 minutes, j'ai mon kilo de carottes râpées !
J'utilise aussi l'appareil pour couper en rondelles fines des pommes de terre, du topinambour, du panais, etc. pour faire une bonne poêlée de légumes.

Le premier avantage de cette râpe, c'est sa rapidité.
Le second, c'est sa simplicité.
Le troisième, c'est qu'elle se nettoie très facilement. Il suffit de la passer sous l'eau !
Vous l'essuyez, vous la laissez bien sécher pour éviter que de l'eau ne reste dans les petits coins et ne moisissent et hop, vous la rangez pour une prochaine utilisation.



jeudi 17 mars 2011

Mes Pâtes roulées épinard-chèvre

Aujourd'hui, je vous propose Mes Pâtes roulées épinard-chèvre :




Comment faire des pâtes roulées ?


Aujourd'hui, je vous propose une recette un peu plus longue, mais elle est tellement délicieuse que cela vaut le coup de passer un peu de temps pour la confectionner...

J'avoue, j'ai copié, un peu, la recette.
Il y a quelques mois, une chaîne de restaurant la proposait.
Elle m'a attirée de suite. Je l'ai essayée, par curiosité
J'ai été déçue ! Le goût n'était pas extraordinaire, c'était très fade et la sauce était figée et gluante.
J'ai donc cherché à améliorer la recette. Je l'ai réadaptée pour qu'elle soit meilleure et ait plus de goût. Je pense avoir réussi !





J'ai fait une pâte à lasagne :
J'ai mélangé à la main : 200 g de farine de blé dur bio, 1 oeuf bio et 30 cl d'eau.
Versez l'eau peu à peu, vous en aurez peut-être besoin plus ou moins selon la taille de votre oeuf.
Votre pâte doit être souple et non collante.





J'ai étalé au rouleau, en un rectangle régulier (40x30 cm à peu près), ma pâte à lasagne sur un plan de travail. Il ne faut pas qu'elle soit trop épaisse (moins de 5 millimètres) 

J'ai fait décongeler et revenir mes épinards bios (800 g) dans une sauteuse (à sec avec du sel), jusqu'à ce qu'ils soient cuits.
Avec le sel, ils vont rendre de l'eau. S'ils n'en rendent pas suffisamment, mettez un couvercle pour que de la vapeur se forme.
Je les ai laissés refroidir quelques minutes.
Je les ai répartis sur ma pâte à lasagne.


J'ai réparti dessus du St-Moret (150 g).
C'est le fromage que j'avais.
Vous pouvez mettre un autre fromage frais.


J'ai formé un rouleau avec ma pâte garnie, en roulant tout simplement la pâte, comme pour un gâteau roulé.
Allez-y doucement pour que la pâte ne s'arrache pas.


J'ai coupé des tronçons d'à peu près 2 cm.
Je les ai rangés dans un plat allant au four.

J'ai confectionné une sauce blanche.
J'ai d'abord fait mon roux, en faisant revenir pendant 2 minutes, 2 bonnes cuillères à soupe de farine bio dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive bio.

J'ai ajouté 75 cl de lait de soja bio fait maison. Le goût final est identique qu'avec du lait de vache.
J'ai salé, une grosse pincée de gros sel.
Je n'ai pas arrêté de fouetter, jusqu'à ce que le mélange épaississe.
Comme j'utilise du lait de soja, cela demande plus de temps. Comptez 20 bonnes minutes.


Une fois ma sauce blanche épaissie, j'ai ajouté une bûche de chèvre bio (150 g), coupée en petits morceaux.
Je l'ai laissée fondre quelques secondes.


J'ai versé ma sauce blanche sur les roulés épinard-chèvre.
J'ai mis le plat au four préchauffé (5 min à 250 °).


J'ai laissé cuire à 180 ° pendant 40 minutes.
Pour qu'une belle croûte se forme sur le dessus, j'ai monté le thermostat à 210 ° pendant 5 min.
Surveillez bien votre four, pour éviter que cela brûle. Tout dépend des fours...



Voilà, c'est prêt !
C'était fondant et les saveurs se sont bien mélangées.




C'est une recette assez longue mais cela vaut le coup. C'est vraiment très bon et cela change des lasagnes traditionnelles.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...