mardi 29 mars 2011

Le chou, un super aliment-santé

 Un beau chou frisé de mon potager, cet été

Il existe différentes sortes de choux : le chou-fleur, le chou rouge, le chou blanc, le chou frisé, le chou de Bruxelles, le chou chinois, le brocoli, le chou Romanesco, la choucroute. Vous avez donc de quoi faire.

Je suis certaine que beaucoup de personnes vont se dire « beurk du chou ! ça sent mauvais (et pas seulement lors de la cuisson mais aussi lors de la digestion !), c’est pas très ragoûtant surtout quand c’est cuit à l’eau… »
Mais, ce serait dommage de vous en priver ! 
Le chou regorge de bienfaits innombrables et il est possible de le cuisiner de tellement de façons différentes que vous pouvez en manger à loisirs, d’autant plus qu’il est très peu calorique : pas plus de 22 calories pour 100 g, à condition de le cuisiner sans trop de matières grasses.

 

Les vertus du chou

Le chou en possède beaucoup.
- Il contient de la vitamine C, réénergisante, revitalisante : 200 g en apporte 50% de vos besoins quotidiens.
- Il est antioxydant puisqu’il contient de la vitamine E et de la provitamine A.
- Il est riche en minéraux, notamment en potassium, ce qui vous permet de vous maintenir en forme.
- Il est riche en fibres, ce qui facilite le transit intestinal.

Des études auraient prouvé ses vertus anticancéreuses grâce aux antioxydants et au souffre qu’il renferme. Le Dr David Servan-Schreiber, dans son livre "Anticancer", classe les choux parmi les premiers aliments à privilégier pour prévenir et lutter contre certains cancers.

Le chou est idéal pour une alimentation énergisante, équilibrée et saine. Il est votre allié parfait pour conserver la forme et la ligne.
Autres bienfaits, souvent méconnus, du chou : en cas de coupures, de coups, de plaies, de piqûres ou de brûlures, l’application d’une feuille de chou sur l’endroit douloureux permettra de vous soulager. De plus, une feuille de chou posée sur votre visage aura un effet purifiant.
Pour ce qui est de la façon de le cuisiner, vous pouvez sans arrêt innover avec le chou. Il se mange chaud, froid, au gratin, en salade, cru, etc. Pour vous régaler, vous n’avez nullement besoin d’une préparation extraordinaire.
Attention tout de même, une précaution est à prendre avant toute cuisson : il faut que vous blanchissiez votre chou blanc, frisé ou rouge (quelques minutes dans l’eau chaude salée suffisent, même passé sous le robinet d’eau très chaude) afin de le digérer plus facilement.

Comme vous le voyez, le chou peut se manger de différentes manières et généralement les préparations sont rapides. Dans des prochaines notes, je vous donnerais quelques-unes de mes recettes.

Et, maintenant que vous en connaissez les bienfaits, n’hésitez plus une seconde : mangez du chou et vous ne vous en porterez que mieux ! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...