samedi 27 août 2016

Mes 3 méthodes de conservation des prunes

Aujourd'hui, je vais vous montrer comment j'ai conservé mes prunes :








Cette année, j'ai une excellente production de prunes : des Quetsches et des Reine-Claude !


Comment conserver les prunes ?


(Il n'en reste plus beaucoup sur les arbres...)

Bien sûr, j'en mange fraîches : tous les jours depuis plusieurs semaines. Je vais finir par en avoir une overdose ! ;-)

Sinon, j'en ai cuisiné également...

Et, bien entendu, pour ne pas les perdre et surtout pour pouvoir atteindre mon autonomie alimentaire, j'en ai conservé !

En fait, je pratique 3 méthodes de conservation principaux : la congélation, la stérilisation et la déshydratation.


Voici comment je procède :

1) La congélation :








Je prends mes prunes et je les lave.













Je les ouvre pour les dénoyauter mais aussi pour voir si elles ne sont pas abîmées à l'intérieur, pour voir si un squatteur ne s'est pas installé dedans.







Je les mets dans des sacs congélation Zyploc. C'est le seul moyen que j'ai trouvé. En bocal, cela prendrait beaucoup trop de place...












Je ferme mon paquet et je congèle.
Voilà, c'est rapide. Je n'aurais plus qu'à les décongeler pour en manger en plein hiver.









2) La stérilisation :









Je prends mes demies-prunes et je les range, bien serrées, dans un bocal.













J'ai rempli d'eau bouillante, jusqu'à la limite indiquée sur le bocal (il y a, généralement, un trait).
Je n'ai pas mis de sucre...












J'ai fermé mon bocal et je l'ai mis dans ma cocotte-minute (elle ne me sert qu'à ça).












J'ai rangé mes 2 autres bocaux.
J'ai mis un torchon entre les 3 bocaux, pour éviter qu'ils ne s'entrechoquent à la cuisson.











J'ai rempli ma cocotte-minute d'eau.
J'ai fermé, j'ai fait bouillir et j'ai maintenu l'ébullition, pendant 20 minutes.
Au bout des 20 minutes, j'ai éteint et j'ai laissé refroidir.







J'ai retiré mes bocaux, je les ai laissés refroidir et je les ai entreposés dans un endroit frais, à l'abri de la lumière.






Je vais me régaler cet hiver ! J'ai aussi stérilisé des Reine-Claude. Cette fois-ci, je n'ai pas utilisé ma lessiveuse car il n'y avait pas assez de prunes mûres en même temps.


4) La déshydratation :







J'ai déshydraté des Reine-Claude. Elles sont plus petites que les Quetsches, donc c'est plus rapide -tout est relatif !!).
Les prunes séchées, je les intégrerais dans mon kéfir.





J'ai pris des Reine-Claude dénoyautées et je les ai rangées sur les plateaux de mon déshydrateur.
Je l'ai lancé à 57° et j'ai attendu, attendu...











Voilà, mes prunes sont enfin sèches !
Je n'ai pas calculé précisément le temps, mais j'ai mis plus de 48 h !










Eh oui, mes prunes étaient bien mûres et ont eu du mal à sécher...












J'ai mis mes prunes séchées dans des bocaux.





J'ai entreposé mes bocaux dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.









Voilà, la conservation des fruits pour l'hiver, c'est du travail... et de la sueur en ces temps de canicule (j'ai pu bénéficier d'un sauna gratuit tous les après-midis), mais cela vaut vraiment le coup ! Cet hiver, je vais pouvoir me régaler.





4 commentaires:

  1. Magnifique récolte Katy et merci pour les procédés de congélation. je n'ai pas le même courage...et me contente des sacs de congélation. Avec un petit travail préliminaire pour que les fruits ne collent pas entre eux : j'étale mes 1/2 prunes (jaunes pour moi) sur un plateau que je mets au congélateur quelques heures. puis je les enlève et les mets en sacs, bien durs. Ca me permet de ne prendre que ce dont j'ai besoin.
    Bonne fin d'été et sus à la récolte de figues à présent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Je connaissais l'astuce pour que les prunes ne collent pas. Mais, personnellement, nous utilisons des sacs congélation de taille moyenne. Donc, quand nous en sortons un, nous l'avons vite mangé, surtout que nous sommes très gourmandes ;-) Pour ce qui est des figues, nous, la récolte est terminée depuis début août. Nous en avons conservées en compotée... On va se régaler cet hiver !!

      Bonne soirée,
      Amicalement,
      Katy

      Supprimer
  2. Je goûterais volontiers les prunes séchées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous auriez parfaitement raison ! Elles sont succulentes !

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...