mercredi 18 avril 2018

Assiette printanière chaud-froid aux multiples saveurs (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose une Assiette printanière chaud-froid aux multiples saveurs (Vegan) :





Comment utiliser les plantes sauvages comestibles ?
































Cela a été assez difficile de trouver un titre à ma recette, tellement il y a de choses dans cette petite assiette colorée.

Finalement, j'ai opté pour "Assiette printanière chaud-froid aux multiples saveurs (Vegan)".


  • Effectivement, ma recette contient des légumes, aromates et plantes sauvages comestibles qui poussent au printemps : épinards, Cive de Saint-Jacques, Ail des Ours, égopode et lierre terrestre.
  • Effectivement, ma recette est pleine de saveurs : après ce que j'ai énuméré précédemment, vous vous en doutez ! 
  • Effectivement, mes pommes de terre et mes lentilles corail sont froides, mais mes épinards sont chauds, d'où le "chaud-froid".

Pour ma recette, j'ai utilisé : 

- une trentaine de feuilles d'épinard de mon jardin
- de l'égopode de mon jardin
- des brins de Cive de Saint-Jacques de mon jardin
- du lierre terrestre de mon jardin
- 3 feuilles d'Ail des Ours de mon jardin
- 6 pommes de terre bio
- 150 g de lentilles corail bio
- 1 cuillère à soupe de tahin bio (purée de sésame)
- quelques graines de sésame bio
- huile d'olive bio, huile de colza bio, vinaigres bio et Fleur de sel









J'ai commencé par cuire mes pommes de terre.
Je les ai lavées, mis dans mon cuit-vapeur. Je les ai cuites, pendant 35 minutes.
Je les ai laissées refroidir un peu, je les ai épluchées et je les ai réserves.











J'ai mis à cuire mes lentilles corail.












Je les ai rincées.
Je les ai mises dans une casserole.
Je les ai recouvertes de 2 fois leur volume d'eau.
J'ai couvert d'une assiette et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant une quinzaine de minutes.










Je les ai réservées.









30 minutes avant de manger, je suis allée cueillir, dans mon jardin, mes épinards, ma Cive de Saint-Jacques (une aromatique), mon Ail des Ours, mon égopode et mon lierre terrestre (toutes 3 des plantes sauvages comestibles).




Voici mes plantes prises de plus près :










J'ai lavé mes épinards.












J'ai coupé grossièrement mes feuilles à la main et je les ai fait revenir dans un filet d'huile d'olive, pendant 5 minutes.











Pendant ce temps-là, j'ai lavé mes plantes.













J'ai pris ma Cive de Saint-Jacques...













Je l'ai émincée.














J'ai pris mon Ail des Ours.












Je l'ai émincé.














Je l'ai ajouté dans mon bol avec la Cive.
J'ai ajouté de l'huile d'olive bio, du vinaigre d'alcool blanc bio et de la Fleur de sel.










J'ai mélangé.
Ce sera l'assaisonnement pour mes pommes de terre.









J'ai pris mon égopode...












... et mon lierre terrestre.













Je les ai émincés.













Je les ai ajouté dans mes lentilles.













J'ai ajouté de l'huile de colza bio, du vinaigre d'alcool blanc bio, du vinaigre de cidre bio et de la Fleur de sel.











J'ai mélangé.














J'ai ajouté du tahin et de la Fleur de sel dans mes épinards.












J'ai mélangé, pendant 1 minute.












Enfin, j'ai servi.
J'ai déposé des rondelles de pommes de terre dans une assiette.












J'ai ajouté des lentilles au centre.












J'ai terminé par les épinards au tahin, quelques graines de sésame et l'assaisonnement des pommes de terre.








Un régal ! Le mélange des saveurs était parfait ! L'égopode et le lierre terrestre ont un goût puissant, qui se marie parfaitement avec les lentilles un peu fades. La Cive et l'Ail des Ours réveillent les pommes de terre. Les épinards au tahin, j'adore !


Solutions de remplacement

Vous pouvez utiliser d'autres aromates dans cette recette : ail, échalotes, oignons, ciboulette, etc.


lundi 16 avril 2018

Gâteau moelleux à la Rhubarbe et aux Coings

Aujourd'hui, je vous propose un Gâteau moelleux à la Rhubarbe et aux Coings :





Comment cuisiner la Rhubarbe ?





Ma Rhubarbe commence à bien pousser, avec la pluie et les températures plus clémentes.

Pour permettre à tous mes bâtons de s'épanouir pleinement, je dois les cueillir au fur et à mesure... En voyant la photo de mon pied, vous allez comprendre tout de suite pourquoi c'est nécessaire...

Mais, comme c'est le début, je n'ai pas beaucoup de bâtons. J'ai donc associé à ma Rhubarbe à des Coings de mon jardin dont j'ai fait une compote, que j'ai congelée cet automne.

J'en ai fait un super Gâteau ultra-moelleux...








Pour ma recette, j'ai utilisé :

- ma compote Rhubarbe-Coings de mon jardin
- 100 g de farine blanche bio
- 400 ml de lait Riz-Amarante bio (vous pouvez utiliser un autre lait végétal)
- 3 œufs de mes canes
- quelques gouttes d'extrait de vanille bio
- 30 g de sucre de Fleur de coco bio
- 1 pincée de sel
- huile d'olive bio












Je suis allée cueillir ma Rhubarbe dans mon jardin.
Le pied principal se trouve un peu à l'étroit...











J'ai arraché 5 bâtons.













Je les ai épluchés sur place.













Après les avoir lavés, je les ai coupés en bâtonnets et je les ai mis dans une casserole.












Je les ai faits compoter, pendant une dizaine de minutes.












J'ai pris ma compote de Coings.














J'ai ajouté 7 cuillères à soupe dans ma casserole.












J'ai mélangé et j'ai continué la cuisson, pendant 5 minutes.












J'ai laissé refroidir.










Au bout d'à peu près 30 minutes, j'ai préchauffé mon four à 180°.









Dans un saladier, j'ai mis ma farine, mon sucre, la pincée de sel et les 3 œufs de mes canes.












J'ai fouetté.













J'ai ajouté mon lait, l'extrait de vanille et 1 filet d'huile d'olive.














J'ai bien fouetté.











J'ai huilé un moule à tarte à bords hauts.












J'ai mis 3 louches de mon appareil au fond.













J'ai recouvert de ma compote Rhubarbe-Coings.













J'ai recouvert du reste de mon appareil.
J'ai enfourné et j'ai laissé cuire, pendant 1 h 10.












A la sortie du four, mon Gâteau moelleux est bien doré et bien gonflé.












En refroidissant, il va retomber.













J'y ai découpé des quartiers...













... et je me suis régalée !!









Excellent ! Le contraste entre l'acidité de la Rhubarbe et des Coings et le sucre de la pâte à gâteau était parfait !

Si vous n'avez pas trop l'habitude de l'acidité, vous pouvez ajouter du sucre dans votre compote Rhubarbe-Coings.





LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...