Gâteaux irlandais à l'avoine fourrés à la Rhubarbe (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose des Gâteaux irlandais à l'avoine fourrés à la Rhubarbe (Vegan) :







Comment faire des Gâteaux irlandais ?





Il y a quelques jours, j'ai entendu parlé de Gâteau irlandais à l'avoine ! Je pense que c'était à la radio, sur la route...

Immédiatement, cela m'a fait tilt. J'aime beaucoup l'avoine et l'Irlande !

En rentrant, je me suis un peu renseignée. J'ai découvert plusieurs recettes et c'est là que j'ai appris que ce Gâteau irlandais à l'avoine était confectionné pour la Sainte-Brigitte. Cela m'a fait d'autant plus plaisir que c'est le prénom de ma mère !

En fait, ce Gâteau est fait à base de flocons d'avoine et, ce qui m'a beaucoup plus, c'est qu'il n'est pas sucré du tout, un bon point quand on veut réduire sa consommation de sucre.

Bien entendu, comme d'habitude, j'ai un peu innové. Comme ma Rhubarbe commence à bien pousser dans mon jardin, je me suis dit qu'un peu de Rhubarbe au milieu du Gâteau, ce serait pas mal du tout.

Bon là, j'ai quand même ajouté un peu sucre pour atténuer un peu son acidité.

Mais, quand j'utiliserais un autre fruit sucré naturellement ou même du chocolat comme fourrage, là, je n'ajouterai pas de sucre ! Comme vous le comprenez déjà, j'ai tellement aimé ce Gâteau que j'ai bien l'intention d'en faire régulièrement...










Pour la recette, j'ai utilisé :

- 180 g de flocons d'avoine bio trempé dans 400 ml de lait d'amandes bio
- 6 bâtons de Rhubarbe de mon jardin
- 250 g de farine semi-complète bio
- 1 cuillère à café de bicarbonate
- 1 cuillère à café de poudre à lever bio
- 1 cuillère à soupe de sucre Rapadura bio
- 1 pincée de sel















La veille, j'ai mis mes flocons d'avoine dans un saladier.

















J'ai versé 300 ml de lait d'amandes.














J'ai mélangé, j'ai couvert et j'ai entreposé au réfrigérateur toute la nuit.
Là, je me suis dit tout de suite que la quantité de lait était insuffisante, mais j'ai préféré suivre la recette que j'avais choisie....











Le lendemain, j'ai commencé par faire ma compotée de Rhubarbe.
Je suis allée cueillir mes bâtons de Rhubarbe : mon pied est superbe. J'en ai d'autres dans le jardin, mais de taille plus modeste...












J'ai retiré mes 6 bâtons...















... et je les ai épluchés immédiatement : c'est mon petit secret pour que l'épluchage soit un jeu d'enfant !













J'ai lavé mes bâtons.
Je les ai mis dans une casserole avec le sucre.














J'ai mélangé et j'ai continué la cuisson, pendant une petite dizaine de minutes.














Une fois ma compotée de Rhubarbe cuite, je l'ai laissée refroidir.










J'ai préchauffé mon four à 180°.










Dans mon bol, j'ai mélangé la farine, le bicarbonate, la poudre à lever et le sel.












J'ai sorti du réfrigérateur mon porridge... oups ! mes flocons d'avoine trempés dans le lait d'amandes.
En fait, c'est comme cela que je fais mon porridge sans cuisson et sans sucre.












J'ai versé progressivement ma farine...















... et j'ai mélangé à la cuillère.















Au bout d'un moment, je me suis dit que c'était un peu sec (comme je l'avais prédit la veille).















J'ai donc ajouté 100 ml de lait d'amandes.















Cela a été tout de suite mieux pour mélanger !











J'ai formé une boule.
Normalement, dans la recette traditionnelle, il faut en former un gâteau et la mettre sur une plaque de four huilée, le pré-découper et séparer un peu les quartiers.
Mais, comme je devais ajouter ma compotée de Rhubarbe, j'ai procédé autrement.









J'ai pris mon moule à muffins.
Il n'est pas en Téflon. Pyrex m'a garantie que c'était un revêtement écologique et sain (j'avais posé la question au service clients).
Je suis un peu dubitative, c'est pour cette raison que je l'utilise rarement ;-).












J'ai déposé de la pâte dans chaque alvéole.















J'ai tassé pour recouvrir les bords, avec mes mains farinées (la pâte colle un peu).














J'ai réparti de la comptée de Rhubarbe dans chaque creux.
J'ai recouvert le tout d'un peu de pâte.













J'ai essayé de fermer hermétiquement mes petits gâteaux, en appuyant avec les doigts.












Comme il me restait de la pâte et de la compotée de Rhubarbe, j'ai procédé de la même façon dans un petit moule.
J'ai enfourné pour 30 minutes pour les petits gâteaux et 35 minutes pour le plus grand.












A la sortie du four, mes petits gâteaux ont gonflé et de la compotée de Rhubarbe s'est un peu échappée, mais cela n'a pas fait de gros dégâts.













Je les ai laissés refroidir sur une grille.
















J'ai alors sorti mon plus grand gâteau.














Je l'ai aussi laissé refroidir sur ma grille.















J'ai servi mes Gâteaux irlandais à l'avoine fourrés à la Rhubarbe froids.









Excellents ! Je pensais qu'ils allaient être des "étouffe-chrétien", mais ce n'est nullement la cas. La consistance est moelleuse, pas pâteuse. Elle ressemble un peu à celle du pain. Et, comme prévu, la Rhubarbe apporte un plus indéniable. J'en referai à coup sûr !!!

Et, pour ne rien gâcher, ils se conservent très bien au réfrigérateur. Ils gardent ainsi tout leur moelleux !






Commentaires

Publier un commentaire

Pour vous procurer mes livres, cliquez sur les images ci-dessous :