lundi 20 mars 2017

Comment manger facilement des Orties crues ?

Aujourd'hui, je vais vous montrer comment manger facilement des Orties crues :




Comment cuisiner les Orties ?




Je suis contente, avec les beaux jours de ces derniers temps, les Orties sont de sortie dans le jardin ! J'en ai un peu partout, donc, je vais pouvoir m'en donner à coeur joie !

Considérée à tort comme une mauvaise herbes, l'Ortie est une plante sauvage comestible que j'apprécie, non seulement parce qu'elle a très bon goût, mais aussi parce qu'elle contient des tas de nutriments (Béta-Carotène, vitamine B 9, vitamine C, Fer, Calcium, Magnésium, Zinc, 8 acides aminés essentiels, Chlorophylle, Silice, Protéines, etc.).

Bien entendu, pour qu'elles soient bénéfiques à votre organisme, l'idéal est de les manger crues. Comme vous le savez, avec les Orties, c'est un peu difficile à cause de leurs poils urticants. Je sais que certains la mangent crue, en la pliant d'une certaine façon, mais je n'ose pas m'y risquer, d'autant plus que j'ai une peau très sensible qui réagit mal aux piqûres et autres irritations.

J'ai plusieurs solutions pour parvenir à manger les Orties crues : celle que je vais vous décrire dans cette recette et en jus, grâce à mon extracteur de jus.

Sinon, je mange aussi les orties chaudes, en soupe, en gratins, juste tombées à la poêle, etc... en prenant soin de la cuire très peu.

Pour ma recette, j'ai accompagné mes Orties de feuilles d'Ail des Ours qui commencent également à pousser dans le jardin.






J'ai commencé par cuire du Boulgour bio, par absorption.
Je l'ai rincé, je l'ai mis dans une casserole, dans 1 fois et demie son volume d'eau salée, j'ai couvert et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant une dizaine de minutes.










Une fois cuit, je l'ai laissé refroidir.













Pendant ce temps, je suis allée cueillir, dans mon jardin, 2 feuilles d'Ail des Ours...












... et mes Orties (avec des gants).













Elles sortent depuis très peu de temps.
Elles sont donc bien tendres, bien vertes et remplies de bons nutriments.











Voilà le résultat de ma récolte.












J'ai lavé l'ensemble.
Déjà en les lavant, les Orties perdent une bonne partie de leurs poils urticants.











Dans mon mortier, j'ai mis mes Orties (petit à petit)...













... et je les ai écrasées  avec mon pilon.













J'ai ajouté mes feuilles d'Ail des Ours coupées grossièrement.












Je les ai écrasées.













J'ai ajouté 1 filet d'huile d'olive bio (qui va servir de liant) et 1 pincée de Fleur de sel.
J'ai mélangé.











J'ai mélangé mon "faux pesto" d'Orties et d'Ail des Ours avec mon Boulgour.









Voilà une succulente façon de manger les Orties crues ! En plus, cela ne prend pas beaucoup de temps.


Solution de remplacement

Vous pouvez replacer le Boulgour par une autre céréale (riz, semoule, pâtes) ou par des pommes de terre.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...