vendredi 5 avril 2013

Mes Purées d'oléagineux (amandes, sésame, cacahuètes), je les adore !

Depuis que j'ai découvert les purées d'oléagineux, je ne peux plus m'en passer.



Quels sont les bienfaits des purées d'oléagineux ?



Je ne suis pas végétalienne, mais je ne mange plus de beurre (ou vraiment très très rarement 1 ou 2 fois par an) et encore moins de margarine (que je n'ai jamais utilisé dans ma cuisine).

Pour mes pâtisseries ou mes pâtes à tarte ou mes sauces, je les remplace par des purées d'oléagineux bios.

J'en utilise 4 principalement :


  • purée de sésame ou tahin
  • purée d'amandes
  • purée de cacahuètes
  • purée de noisettes


Je me les procure dans les magasins bios ou sur des sites internet.

Je prends toujours la marque "Jean Hervé", parce qu'ils sont 100 % oléagineux : pas de graisses, de sucres et autres cochonneries en plus.

Si c'est possible, je préfère les oléagineux complets.

Certes, ces purées d'oléagineux sont assez caloriques, mais elles fournissent du bon gras (graisses polyinsaturées), des protéines, des vitamines (E, B), du magnésium, du calcium, du fer, du potassium, du phosphore, des fibres...

Bref, leur valeur nutritionnelle est indéniable.

Et, ce qui ne gâche rien, elles sont d'une utilisation facile.

La seule précaution à prendre est de bien les mélanger quand vous ouvrez le bocal, car il y a toujours une décantation d'huile sur le dessus, qui est un phénomène normal.
Pour bien mélanger, j'utilise un couteau ou une grande cuillère. Si c'est bien fait, vous n'avez pas besoin de le refaire.
Ce geste est nécessaire car vous risquez de vous retrouver, au fond du pot, avec une masse très dure et difficile à travailler.

Pour ce qui est de leur utilisation, comme elles ont un goût forcément différent, je les utilise en fonction de la saveur que je veux donner à ma préparation.

Le Tahin a un goût plus fort, plus âpre. La purée d'amandes est plus douce. Les purées de cacahuètes et de noisettes sont plus des gourmandises pour moi.

Voici quelques exemples d'utilisation :

Le Tahin (cette fois-ci je n'ai pu avoir que de la purée au sésame blanc, le complet était en rupture de stock...) :



-> Pâte brisée au Tahin et à la farine complète

-> Gratin Courgettes-Pommes de terre (pour la Sauce blanche) 

-> Carottes rôties


La purée d'amandes complètes :




-> Cookies au chocolat

-> Briochettes au chocolat

-> Compotée de Pommes au Caramel crémeux et à la Cannelle

-> Far aux pommes et aux raisins


La purée de cacahuètes :



-> Gratin de carottes à la cacahuète

Mais, j'avoue, je la mange généralement au naturel, sur du bon pain fait-maison et avec un bon morceau de chocolat noir. C'est mon pêché mignon...


La purée de noisettes :

Là, je n'en ai plus en stock... 
Je l'utilise surtout pour faire une pâte à tartiner : purée de noisettes + cacao amer bio + sucre complet bio ou non à votre convenance + un peu d'eau suivant la consistance voulue.

Je ne vois vraiment qu'un défaut à ces purées d'oléagineux : leur prix !
J'utilise davantage celles qui coûtent le moins cher et je délaisse un peu les autres...

Mais, comme je l'ai déjà dit, je ne peux pas m'en passer, d'autant plus qu'elles ne gâchent nullement le goût de mes préparations.





6 commentaires:

  1. Merci pour ces précieux conseils, avec de bons ingrédients le résultats est forcément bon ❤
    Moi c'est la purée de cacahuète qui le fait de l'œil!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir, Je suis parfaitement d'accord avec vous : avec de bons ingrédients, on ne peut que se régaler ! Quant à la purée de cacahuètes, qui n'a rien à voir avec le beurre de cacahuètes - gras et sucré - je vous invite à l'essayer au plus vite : vous allez devenir accroc ! Amicalement, Katy

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet article "synthétique" des purées oléagineuses. Je les emploie aussi assez souvent. Hier encore, dans un plat d'herbes du jardin (Patience violon, pissenlit, blettes, feuilles de coquelicots, de bourrache..., la purée de tahin a neutralisé l'amertume générale des herbes. Un régal avec quinoa.
    C'est vrai, c'est cher les produits Hervé. Nous avons résolu le problème grâce à notre groupement d'achat. Avec une commande de 300 kgs, nous obtenons des prix très avantageux...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Waouh, quelle chance d'avoir déjà des herbes du jardin !! Moi, dans le Nord, ce n'est malheureusement pas encore le cas... J'attends avec impatience mon mouron blanc, mes pissenlits, ma consoude, mon lierre terrestre ou ma porcelle et bien d'autres encore... Pour le groupement d'achat, je le pratique mais seule. En fait, je commande en grosse quantité et je stocke. Quand on fait du fait-maison, cela part très vite. Amicalement, Katy

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Katy! Ici (Aude), le mouron blanc (stellaire media) est déjà quasi fané... Je l'ai utilisé surtout en hiver. Pour l'instant, ce sont les orties qu'il me faut gérer au jardin... Outre le fameux "purin" pour le jardin, je ferais bien, sur le modèle de votre dernier article un "pesto aux orties"! C'est ça qui est génial avec votre blog : on OSE une cuisine inventive! Merci pour cet élan!!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Dominique ! Moi, j'attends encore la venue de mes plantes sauvages comestibles ! Cela ne devrait pas tarder... Bonne idée pour le Pesto aux orties. J'en ai déjà fait mais mélangé avec d'autres plantes sauvages comme l'origan sauvage, le pissenlit, la primprenelle, la consoude... J'ai pris soin de bien le broyer pour éviter le côté urticant. J'imagine et je teste très régulièrement de nouvelles associations de saveurs. Amicalement, Katy

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...