lundi 4 juillet 2011

Comment conserver vos cerises ? La déshydratation (4)

Aujourd'hui, je vous propose ma 3ème et dernière méthode pour conserver les cerises : la déshydratation.



Ceux ou celles qui me suivent sur Les Gourmandes Astucieuses savent que j'ai déjà parlé à plusieurs reprises des aliments que j'ai déshydratés, comme les tomates. Il est grand temps que je vous explique comment je procède pour déshydrater les cerises.

Cette année, je n'en ai pas déshydratées car il m'en restait beaucoup de l'année dernière... Mais, voici comment j'ai procédé à l'époque.


J'utilise un déshydrateur très performant : l'Excalibur.
Comme la température de séchage est réglable au degré près, la déshydratation est homogène à basse température. Cela permet aux aliments déshydratés de conserver toutes leurs vitamines.




Le ventilateur est puissant et envoie un courant d'air chaud horizontal, ce qui permet un chauffage régulier et homogène, sur toute la hauteur de l'appareil. Contrairement à d'autres appareils, vous n'avez pas à changer les plateaux de place en cours de déshydratation.
Sa fermeture hermétique, grâce à sa porte, empêche la déperdition de chaleur. D'où une économie d'énergie.

J'ai pris le déshydrateur le plus grand.






Il est composé de 9 plateaux, ce qui me permet de sécher beaucoup d'aliments, comme les fruits, les légumes, les herbes...






Pour déshydrater mes cerises, j'ai pris un des plateaux, sur lequel repose une sorte de grille en plastique qui permet à l'air de bien circuler, donc de bien sécher les aliments.





J'ai cueilli, trié, lavé et dénoyauté mes cerises. Je les ai coupées en deux.
Je les ai déposées sur le plateau. N'ayez pas peur de les serrer, leur taille diminue considérablement durant la déshydratation.
J'ai réglé le thermostat à 52° et j'ai attendu au moins 24 h pour que mes cerises soient bien sèches. Puis, je les ai mises dans des bocaux. Après, il vous suffit de laver vos grilles pour un prochain usage.




Eh oui, la déshydratation prend du temps mais cela vaut le coup d'attendre. Vos aliments se conservent parfaitement (à condition de les déshydrater à fond), ils conservent leurs vitamines, ils prennent très peu de place.
Au moment de les déguster, il suffit de les réhydrater dans de l'eau (n'en mettez pas trop pour éviter que toutes les vitamines partent dans l'eau) ou dans une sauce. Vos aliments retrouvent presque leur forme et surtout conservent leur goût d'origine.

La déshydratation est très pratique et vous fait gagner un temps fou au moment d'élaborer un plat. Une poignée et hop, le tour est joué : pas d'épluchage et de découpage...

Le seul inconvénient du déshydrateur est son coût et le bruit. A part ça, je suis accro !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...