samedi 17 décembre 2016

Comment cuisiner une courge qui manque de goût ?

Aujourd'hui, je vais vous montrer Comment cuisiner une courge qui manque de goût :




Comme cuisiner la courge Styrian Hulless ?




Eh oui, toutes les courges ne se ressemblent pas ! Certaines sont excellentes, d'autres beaucoup moins !

Parmi celles que j'adore, il y a la Butternut, le Potimarron, la Kabocha, la Royal Acorn ou les Table Green ou Table Gold. D'autres sont un peu moins goûteuses comme la Baby-Boo, le Pâtisson, la Pomme d'or, la Berrettina Piacentina ou la Tan Cheese. Enfin, d'autres n'on vraiment pas un goût très agréable, même si elles ne sont pas si mauvaises que cela comme la Big Max ou celle que je vous propose de cuisiner aujourd'hui : la Styrian Hulless.

J'ai encore d'autres "nouvelles" courges à goûter de ma récolte 2016. Je verrai bien quel goût elles ont. 

Revenons à la Styrian Hulless. En fait, c'est normal qu'elle ne soit pas très goûteuse. En effet, cette courge est destinée à produire de l'huile. Elle contient des graines qui servent à produire de l'huile quand elles sont pressées ou qui peuvent se manger grillées.

Certains disent qu'elle n'est pas bonne à manger.

N'aimant pas jeter, j'ai quand même goûté. Eh bien, elle n'est pas si mauvaise que cela. Certes, son goût n'est pas prononcé et assez fade... Il me suffisait de trouver un moyen de l'accommoder pour que mon plat soit savoureux !

En fait, cela n'a pas été très difficile. Du Tahin et tout s'arrange ! 


Mes ingrédients : 

- à peu près 1/4 de courge Styrian Hulless
- 2 cuillères à soupe de Tahin (purée de sésame) bio
- 1 bonne cuillère à café de paprika bio
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio
- sel et Fleur de sel
- des coquillettes bio en accompagnement










Voilà la courge Styria Hulless.
Comme vous le voyez, elle est d'une belle taille.













Elle s'ouvre facilement.
J'ai pu l'ouvrir avec mon petit couteau d'office.













Je l'ai ouverte en 2.














Comme vous le voyez, elle contient des graines vertes, sans coque.














J'ai retiré les graines et je les ai grillées au four, comme indiqué dans l'article d'Isabelle, ma jardinière en chef : Zoom sur la courge Styrian Hulless .













Il reste des filaments.















Je les ai retirés avec une cuillère.













C'est là que j'ai goûté ma courge.
J'ai été agréablement surprise.














J'ai coupé ma courge en tranches épaisses.













Comme la peau est assez dure, j'ai coupé mes tranches en morceaux et j'ai retiré la peau.













J'ai découpé mes morceaux en plus petits morceaux.














Voilà le résultat.
Je n'ai pas tout utilisé.










J'ai fait chauffer 1 filet d'huile d'olive dans ma casserole.
J'y ai fait revenir mes dés de courge, pendant 2 minutes.
J'ai salé avec de la Fleur de sel.
J'ai couvert avec une assiette et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant une vingtaine de minutes.











J'ai ajouté mon tahin et mon paprika.










J'ai mélangé et j'ai ajouté 1 filet d'huile d'olive et un peu d'eau chaude, pour que ma sauce soit plus onctueuse.
J'ai mélangé, j'ai couvert et j'ai continué la cuisson, pendant une dizaine de minutes, le temps de cuire mes coquillettes.










Ma sauce et mes coquillettes étant cuites,...













... je les ai servis immédiatement.









Avec le Tahin et le paprika, ma courge avait un super goût ! Cela aurait été dommage de la jeter.

Avec le reste, j'ai fait une soupe...









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...