mercredi 17 juin 2015

Feuilles de vigne farcies au riz et aux lentilles corail (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose des Feuilles de vigne farcies au riz et aux lentilles corail (Vegan) :




Comment faire des Feuilles de vigne farcies ?




Isabelle, ma jardinière en chef, allait tailler une de nos vignes, pour permettre aux grappes de raisins de mieux pousser.

D'un coup, elle s'est précipitée dans la cuisine pour me dire : "Au fait ? Tu ne cuisinerais pas des feuilles de vigne farcies ? Il y a plein de jeunes feuilles à utiliser !".

C'est vrai que jusqu'à maintenant je n'y avais pas pensé. J'ai déjà cuisiné des feuilles de vigne farcies (là, j'ai changé de recette). J'en ai même mis dans des smoothies verts.

Les feuilles de vigne ont un goût bien particulier, un peu citronné. J'ai trouvé qu'elles se marieraient très bien avec du riz Basmati et des lentilles corail... J'ai ajouté un petit truc en plus pour la cuisson finale de mes feuilles de vigne.




Pour ma recette, j'ai utilisé :

- 250 g de riz Basmati bio
- 10 feuilles de vigne de mon jardin
- 100 g de lentilles corail bio
- 2 brins de sarriette de mon jardin
- 8 cl de vin blanc
- 1 oignon blanc de mon jardin
- 1 cuillère à soupe de tahin bio (ou de purée de sésame)
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio
- sel





Je suis allée cueillir dans mon jardin mes 10 feuilles de vigne.








J'ai épluché, lavé et émincé finement l'oignon.







Dans une casserole, j'ai fait suer l'oignon, dans 1 filet d'huile d'olive, pendant 3 minutes.







J'ai ajouté le riz, après l'avoir rincé.
J'ai mélangé pendant 3 minutes.







J'ai mouillé avec le vin blanc.
J'ai monté le feu pour faire évaporer l'alcool.







J'ai ajouté 1 fois et demie son volume d'eau.
J'ai couvert et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant 5 minutes.





J'ai rincé mes lentilles corail et j'ai lavé la sarriette.
Je les ai ajoutées dans la casserole, j'ai salé et j'ai ajouté encore 1 fois le volume de riz d'eau
J'ai couvert et j'ai laissé cuire pendant 15 minutes.





J'ai lavé les feuilles de vigne, je les ai blanchies dans de l'eau bouillante et je les ai égouttées.







Une fois mon riz aux lentilles corail cuit...






... j'ai roulé mes feuilles de vigne.
J'ai pris une feuille (face brillante au dessus), j'ai mis un peu de farce en bas, j'ai replié le bas, puis les côtés et j'ai roulé.

(Pour ceux qui sont attentifs, j'ai fait les photos en 2 fois ; la 1ère fois, je n'avais pas replié le bas en premier...)





J'ai procédé de la même façon pour les autres feuilles de vigne.
Je n'ai pas eu besoin de les ficeler, elles vont tenir toute seules à la cuisson.






Dans une casserole, j'ai fait chauffer le reste d'huile et le tahin (le fameux petit truc en plus...).









J'ai cuit les feuilles de vigne.
Je les ai fait griller sur toutes les faces, en les retournant délicatement (j'ai procédé en 3 fois).
Je les ai remises dans la casserole, j'ai ajouté un verre d'eau, j'ai couvert et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant 15 minutes.
J'ai appuyé un peu sur celles du dessus pour qu'elles cuisent bien.






Une fois mes feuilles de vigne cuites...








... je les ai servies.








Voilà un plat complet, plein de saveurs. Le tahin se marie bien avec le goût citronné des feuilles de vigne !







2 commentaires:

  1. Bonjour Katy,
    J’ai découvert votre site en cherchant des recettes avec des aliments déshydratés. J’ai lu l’article sur les cerises, les betteraves et les courgettes. J’ai commandé enfin aujourd’hui l’appareil en question (un sédona qui semble l’équivalent d’un excalibur.) et j’ai hâte de le recevoir pour l’essayer avec les légumes de mon petit jardin. Je suis en Lorraine et ce n’est hélas pas pour maintenant, mais j’espère être prête quand le moment arrivera. Si vous avez des astuces, je suis preneuse car je vois bien, en me promenant sur les forums, que tout les gens qui s'essayent à la déshydratation n’arrivent pas forcément à de bons résultats…et je n’aime pas trop le gâchis. Je ne suis pas une survivaliste, loin de là, mais comme pour vous, l’autonomie me parle pour différentes raisons. Je serais heureuse de bénéficier de vos conseils. Bonne journée. Amicalement. Lillycat
    PS : J'ai mis de la bouillie bordelaise sur ma vigne il y a deux jours alors pour l'instant je m'abstiendrai de toucher aux feuilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Pour le moment, je n'ai pas encore subi d'échecs avec mon déshydrateur, sauf peut-être pour les groseilles les fruits sont beaucoup trop petits et, au final, on ne se retrouve qu'avec des pépins. Mais, pour le reste, tout a bien fonctionné.
      Je crois qu'il faut absolument respecter 2 choses : le temps de déshydratation et la conservation des aliments déshydratés.
      Pour ce qui est du temps de déshydratation, il peut être très long (jusque 24 h pour des prunes). Il faut donc être patient ! Le temps varie énormément d'un légume ou fruit à l'autre. Pour les aromatiques, c'est plus rapide, pour les choux, c'est un peu plus long, surtout quand il y a les côtes au centre. Vous devez vérifier régulièrement vos légumes et tâter s'ils ne sont plus du tout humides. Je pense que ceux qui ratent leur déshydratation ne laissent pas assez longtemps tourner le déshydrateur ou ils ont un déshydrateur de mauvaise qualité.
      Pour ce qui est de la conservation, il faut mettre vos aliments déshydratés dans un bocal fermé hermétiquement (avec une rondelle de caoutchouc), dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière. J'ai encore des fruits qui datent de deux ans !
      En résumé, avec la déshydratation, il faut prendre son temps et vérifier TOUS les aliments en train de déshydrater. Si 1 seul reste humide, il va réhumidifier tout le contenu de votre bocal.

      J'espère avoir répondu à vos interrogations. N'hésitez pas à me recontacter si vous avez d'autres questions.

      Amicalement,
      Katy

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...