lundi 27 janvier 2014

Comment me viennent mes idées de recette ?





Bon, j'avoue, parfois, je manque d'inspiration pour mes recettes...
Enfin, fort heureusement, cela ne dure pas longtemps.

C'est vrai, il suffit d'aller piocher dans des livres ou sur des sites pour trouver des idées de recette.

Personnellement, je fonctionne différemment. Je feuillette, de temps en temps, mes livres de cuisine, comme si je regardais un album d'images. C'est plus une détente pour moi. Quant aux sites, j'avoue, je ne les regarde pas pour trouver des idées. Je fais comme pour les livres, je regarde les images.

Pourquoi est-ce que je fonctionne comme cela ?
Suis-je anormale ?

Non, en fait, l'explication est toute simple : comme je cuisine en fonction des produits dont je dispose, je ne peux qu'être inventive !

Ma démarche est donc la suivante : je pars des produits dont je dispose pour faire mes recettes, ce qui m'oblige à inventer continuellement.

Et, comme je pense cuisine toute la journée (parfois même la nuit, dans mes rêves ou cauchemars !?), mon cerveau réfléchit et finit par trouver une idée, en fonction de tout ce qui se trouve chez moi.

Bon, j'avoue, j'ai de la chance : je dispose de pas mal de bons produits chez moi. Je ne suis donc pas trop limitée dans mes choix. Par contre, je ne suis pas du genre à aller acheter spécialement un produit pour faire une recette.

C'est un peu différent pour la pâtisserie, qui demande de la précision. Mais, même là, je remplace une grande partie des ingrédients...

Je vais prendre l'exemple de ma recette récente de Polenta aux oignons, accompagnée de tomates confites.

Pour cette recette, je suis partie des tomates de mon jardin, que j'ai congelées l'année dernière. Je savais qu'il m'en restait dans mon congélateur. Comme cela faisait longtemps que je n'en avais pas mangées, j'ai pensé à des tomates confites, que j'adore !

Oui mais, bon, cela ne nourrit pas sa femme - oups son homme - tout ça !

Et, je me suis souvenue, qu'en rangeant un peu mon placard, j'avais retrouvé de la Polenta précuite. Donc, bingo, j'accompagnerai mes tomates de cette dernière.

Et, pour donner un peu plus de pep's à tout ça, j'ai pensé à des oignons, agrémentés de morceaux d'olives noires.

Ne me demandez pas comment cette idée m'est venue : je voulais simplement ajouter un goût supplémentaire à ma Polenta... Et, des oignons simplement cuits, cela me satisfaisait pas tout à fait. Donc, pour les "améliorer" un peu, j'ai pensé à des olives noires bios, en saumure. Un peu tordue comme idée, au premier abord, mais tellement bonne au final !


Voilà, maintenant, vous savez comment me viennent mes idées de recette. Je pense que je ne suis pas la seule à fonctionner de cette façon.

Cette méthode nécessite d'être passionné par la cuisine. Parce que penser à des recettes, à longueur de temps, cela deviendrait vite un cauchemar, si on n'aime pas cuisiner !

Ca va, pour le moment, je n'ai pas encore fait d'overdose...







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...