Terrine crousti-moelleuse aux lentilles (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose une Terrine crousti-moelleuse aux lentilles (Vegan) :







Comment faire une terrine de lentilles vegan ?





Ce n'est pas la première fois que je vous propose une recette de terrine aux lentilles.

Mais, là, j'ai voulu changer un peu...

En fait, mon cerveau dérangé culinairement a encore fait des siennes !

J'ai eu la vision d'une terrine de lentilles très moelleuse (donc pas sèche), mais qui se tient parfaitement.

Pour ce faire, j'ai pensé que j'allais mettre dans mes lentilles cuites une sauce blanche ferme pour le côté moelleux et des flocons d'avoine pour la fermeté (ils vont absorber l'excès d'humidité).

Cela a marché ! Ma terrine est effectivement très moelleuse et elle se découpe très bien.

Et, pour couronner le tout, elle est aussi très croustillante : une croûte s'est formée sur le dessus et sur les côtés.

Pour aromatiser ma terrine, j'ai utilisé différentes aromates de mon jardin...





Pour la recette, j'ai utilisé :

- 200 g de lentilles vertes bio trempées la veille (pour qu'elles cuisent plus rapidement et pour enlever une partie de l'acide phytique)
- 150 g de flocons d'avoine bio
- 3 cuillères à soupe de farine de riz complète bio
- une vingtaine de feuilles de capucine de mon jardin
- 5 brins de cive de Saint-Jacques de mon jardin (que vous pouvez remplacer par de la ciboulette)
- une trentaine de feuilles d'épazote (une aromatique mexicaine au goût prononcé)
- des brins de sarriette de mon jardin
- 5 gousses d'ail de mon jardin
- 400 ml de lait de soja bio
- 10 noix de mon jardin
- huile d'olive bio
- sel et Fleur de sel











J'ai mis à cuire mes lentilles.
Je les ai rincées, je les ai mises dans une casserole, je les ai recouvertes d'eau et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant une trentaine de minutes.







Je suis allée cueillir, dans mon jardin, mes aromates : capucine, cive, épazote et sarriette.













Je les ai lavés.










J'ai décortiqué mes noix. Je les ai mixées dans mon moulin à café électrique. Je les ai fait torréfiées, dans une casserole, à sec, pendant 3 à 4 minutes. J'ai réservé.











J'ai pris mes aromates...
















... je les ai émincés.











J'ai préparé ma sauce blanche. J'ai fait un roux avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et ma farine de riz. Je l'ai cuit, pendant 3 minutes en fouettant sans arrêt. J'ai ajouté le lait de soja et 1 pincée de sel. J'ai fouetté jusqu'à épaississement.





J'ai préchauffé mon four à 210°.










Pendant ce temps-là, mes lentilles sont cuites.














J'ai huilé un plat moyen allant au four.















J'ai mis mes lentilles dans un saladier.
J'ai ajouté mes flocons d'avoine, mes noix et mes aromates.














J'ai mélangé.
















J'ai ajouté ma sauce blanche.

















J'ai mélangé.















J'ai rempli mon plat.
J'ai enfourné, pendant 1 heure.















Quelques minute savant la cuisson, je suis allée cueillir, dans mon jardin,...














... des tomates de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs.















Je les ai détaillées en rondelles.














Au bout d'1 heure, ma terrine est cuite et dorée.
Je l'ai laissée refroidir une bonne dizaine de minutes pour que la terrine se raffermisse.












J'ai cassé la croûte et j'ai découpé une tranche.
Je l'ai servie avec mes tomates et des Cornes de Gatte de mon jardin sautées à la poêle.








Ce que j'avais imaginé s'est bien produit : ma terrine était hyper moelleuse, tout en se tenant bien ! Pensez à bien la laisser reposer quelques minutes avant de la découper ! Le côté crémeux contraste merveilleusement avec le croustillant de la croûte ! Quand au goût de la terrine, il est excellent !






Commentaires

Pour vous procurer mes livres, cliquez sur les images ci-dessous :